Frédéric Vallée a acheté un terrain de 3,5Ha pour y créer une exploitation maraichère en agriculture biologique.

Marché & clients

Frédéric Vallée entend bénéficier de l’engouement actuel pour l’agriculture biologique et bénéficie d’une situation géographique avantageuse du fait de sa proximité avec Bordeaux.

Frédéric Vallée vend ses produits sur des marchés municipaux et selon un système d’AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne), mettant chaque semaine un « panier » de produits frais à disposition de ses clients-partenaires.

Présentation du dirigeant

Suite à un BEP et une attestation de capacité Transports routiers, puis une première expérience professionnelle d’environ 2 ans au sein de l’entreprise familiale, Frédéric Vallée a été embauché à la SNCF en 2000 comme agent de mouvement.

Il y effectue par la suite différentes missions : préparation des trains au plateau du Val Notre Dame à Argenteuil, chef de quai à Argenteuil, aiguilleur et agent de circulation dans plusieurs poste sur la ligne de Asnière à Cormeilles-en-Parisis.

Frédéric Vallée pratique le ju-jitsu traditionnel et s’intéresse à la cuisine, l’agriculture en général et en particulier l’apiculture et le maraîchage, la nature en général.

Origine du projet

Frédéric Vallée a acheté ce terrain, en y voyant l’opportunité d’enfin vivre de sa passion, et de devenir un acteur économique et social local, grâce au système d’AMAP.

L′intervention de SNCF Développement

Le 17/06/2011, Frédéric Vallée s’est vu accordé une subvention de 7000€ pour mener à bien son projet.

Ambition pour ce projet, pour les prochaines années

Frédéric Vallée a pour objectif de croissance de passer d’un chiffre d’affaires de 20 000€ à 40 000€ entre 2012 et 2017.

Il souhaite également créer un emploi au moins à temps partiel dans les deux prochaines années.