En 1982, Salève, une société de fabrication de chariots élévateurs, ferme ses portes. En 2000, 6 anciens employés de Salève décident de reprendre l’activité et créent ALUC, une entreprise qui fabrique des équipement mécano-soudure en petites séries et réalise de la maintenance industrielle.

Marché & clients

De par son activité de maintenance industrielle, l’entreprise s’adresse notamment aux industries de la région. Malgré leur nombre relativement important, ALUC subit une dépendance vis-à-vis de la santé de l’activité industrielle de ses clients.

Sur la région, ALUC n’a qu’une seule entreprise concurrente : AMIC, basée à Chalindrey. Cependant, de nombreuses entreprises travaillant dans des secteurs similaires sont basées dans la région Nord-Pas-de-Calais et représentent une source potentielle de concurrence pour ALUC.

Présentation du(es) dirigeant(s)

Samuel Juillet a effectué la majorité de sa carrière dans des fonctions informatiques et est actuellement le gérant d’une société de consulting informatique et en assure le développement commercial.

Olivier Champion est technicien de maintenance industrielle et est fort de 25 ans d’expérience dans ce secteur.

Jean-Manuel Boisset, quant à lui, est tourneur fraiseur de profession.

Origine du projet

Les gérants de ALUC, qui ont créé la société en 2000, sont désormais âgés de 59 et 61 ans. Ils sont donc à la recherche d’un repreneur puisqu’en cas de non reprise, la société sera dissoute.

Samuel Juillet, Olivier Champion et Jean-Manuel Boisset ont déjà travaillé ensemble dans une entreprise de forge et souhaitent s’installer dans le sud de la Haute-Marne. Ils voient dans la société ALUC un bon potentiel de développement.

L′intervention de SNCF Développement

En janvier 2014, SNCF Développement a participé au financement du projet à hauteur de 75 000 € pour 11 créations d’emplois programmées sur le territoire de Chalindrey – Pays de Langres.