Cette semaine, les femmes entrepreneures sont à l’honneur. À Paris, SNCF Développement vous emmène à la rencontre de Floriane Addad, fondatrice de MyTroc.

TITRE1

Depuis toute jeune je touche un peu à tout. J’ai dirigé un centre de loisirs parisien, j’ai été comédienne, auteur compositeur interprète, j’ai écrit et mis en scène de nombreuses comédies musicales pour enfants, j’ai même fait du droit et bossé dans l’événementiel. C’est comme si j’avais eu plusieurs vies en une seule. Mais j’ai toujours voulu créer un projet avec du sens. Entreprendre et monter sa start-up, quelque part, c’est être un artiste. Il y a beaucoup de points communs entre ces deux activités. On a tout à créer, à imaginer. Etant particulièrement sensible à l’environnement et aux disparités existantes dans la société, l’idée de MyTroc m’est venue naturellement. Ce projet réunissait tous mes objectifs de vie. Etre libre, ne plus avoir de petits chefs (j’ai eu quelques mauvaises expériences), créer, s’associer, aider des gens, la planète, donner du sens à sa vie, faire sa part quoi… De plus, aucune plateforme de notre type n’existait. Nous étions comme des pionniers. Ce projet, c’était pour nous.

TITRE2

Ce n’est pas toujours évidant de diriger une start-up. On se sent parfois seule. Il faut faire des choix, ne pas se planter dans ses décisions, penser à tout, être le plus juste possible avec ses associés, ne pas leur montrer quand parfois on a un petit coup de mou, ne pas rager contre la « concurrence » qui vous fait des sales coups, être toujours au top dans ses rendez-vous… Mais mon plus grand défi c’est face aux investisseurs. Je n’ai pas le profil type qu’ils attendent, et je pense qu’être une femme ne me facilite pas la tâche non plus.

TITRE3

Ma plus grande réussite c’est de voir que d’une petite idée née un soir, dans mon appartement parisien, ait pu mener à un projet pérenne. Rencontres, presses, événements, autant de personnes qui s’investissent et y croient, influer positivement sur la vie des gens. Nous sommes aujourd’hui reconnus d’utilité sociale et solidaire par l’état, reconnu outil de transition écologique par l’ADEME, accompagnés par SNCF Développement, et le retour de nos utilisateurs est extraordinaire ! 17 000 utilisateurs, 12 500 annonces en ligne, et des milliers d’échanges réalisés. Nous avons eu en quelques mois la preuve de notre concept. Et ça ne fait que commencer…


mytroc

MyTroc est un site internet mettant en relation des particuliers et associations pour faire du troc. C’est une chaîne humaine, un réseau social, une communauté, un monde d’échange et d’entraide pour améliorer son quotidien. Sur la plateforme, il y a plusieurs  façons de troquer : le troc classique (quelque chose contre autre chose), troquer contre des noisettes, troquer contre quelque chose avec un supplément de noisettes (pour ajuster la valeur d’un troc par exemple). La noisette est la monnaie collaborative du site, elle facilite et favorise les échanges : plus de contraintes de besoins complémentaires, de valeur ou de temps.

Pour en savoir plus sur MyTroc :

 notebook-128 twitter-3-128 facebook-6-48