29 mai 2015 : Label Abeille est la plus jeune start-up à intégrer le programme Jeune Pousse après seulement quelques semaines d’existence. La start-up, fondée par Bertrand Laurentin, conçoit et distribue des ruches connectées qui analysent les données en temps réel (santé des abeilles, productivité, température, humidité, géolocalisation, attaque de prédateurs…), le tout accessible depuis une plateforme web et une application mobile.

LABEL-ABEILLE_ruche-connecte¦üe_situation1_lightJuin 2015 : Création
Soutien du Crédit Agricole. Participation au club des experts SNCF Développement, rencontre avec notre support juridique et conseil en communication par une agence spécialisée.

Septembre 2015 : Signature des premiers contrats
Un reportage France 3 revient sur la collaboration naissante entre Label Abeille, Shiseido et Orange. Les retombés presse s’accélèrent. Le prototype de la ruche connectée est fonctionnel et prêt à passer dans une phase industrielle.

Octobre 2015 : Lauréat du Réseau Entreprendre Val de Loire
La R&D prend une nouvelle dimension avec le partenaire industriel de la start-up. L’objectif est de commercialiser la première série de produits au premier semestre 2016.

Novembre 2015
La Jeune Pousse reçoit le soutien financier d’Initiative Loiret et Initiative Remarquable, elle apparait également dans l’émission Cite gagnant sur la chaine LCP.

Décembre 2015
En collaboration avec l’Ecole polytechnique, Bertrand LaLABEL-ABEILLE_Bertrand-Laurentin_lighturentin développe l’application mobile Label Abeille, disponible sur IOS et Android.

Janvier 2016
Preuve d’un développement prometteur, la Jeune Pousse embauche son premier salarié en CDI, une animatrice réseau qui participe à l’essaimage de la solution.

Mars – Mai 2016
Accélération de la campagne de communication, Label Abeille se fait connaitre à travers les grands médias (BFM TV, RMC Info, le parisien…). En prévision de l’accélération de l’activité, Bertrand Laurentin embauche une stagiaire commerciale.

Juin 2016 : Lancement de la commercialisation
Au terme de deux années de prototypes et de tests, la ruche connectée est industrialisée, les pièces sortiront d’usine à la fin du mois. L’entreprise rentre dans une phase intense de commercialisation.

Pour répondre à la demande du grand public qui se sent impuissant face à la disparition des abeilles, une campagne d’appel aux dons vient d’être lancée pour parrainer des abeilles.

 

PLUS D’INFOS